Pearl Abyss Showcase : Black Desert Mobile, une « recréation » de Black Desert

Alors que les pré-inscriptions à Black Desert Mobile viennent d'être lancées en Corée, le studio Pearl Abyss détaille le gameplay du MMO mobile, avec son contenu PvE et PvP, en monde ouvert et en instance, en plus de diverses activités sociales.

On l'avait noté, à compter d'aujourd'hui et pour quelques jours, les pré-inscriptions de Black Desert Mobile viennent d'être lancé en Corée -- en attendant un lancement coréen prévu dès janvier prochain et plus tard en 2018 en Occident.
Et pour accompagner ces pré-inscriptions, le studio Pearl Abyss organisait ce matin un Media Showcase précisant les mécaniques de jeu du MMO mobile, présenté comme une « recréation » ou une « réinterprétation » de la version PC de Black Desert Online.

Pearl Abyss Showcase : Black Desert Mobile, une « recréation » de Black Desert

En vrac et dans le désordre, on retient notamment que le jeu promet quatre classes jouables au lancement (le Guerrier, la Ranger, le Berserker et la Valkyrie) en attendant l'ajout de la Sorcière peu après la sortie. Le MMO mobile s'appuie par ailleurs sur les mêmes contrées que la version PC, Balenos, Serendia et Calpheon -- mais sur des cartes plus étriquées, puisque chaque « serveur » mobile peut accueillir 30 à 40 joueurs maximum.
En termes de gameplay, Black Desert Mobile propose sept modes de jeu : du PvE en monde ouvert et des World bosses (accessible à tous les joueurs présents dans la zone), diverses formes d'instances (le Labyrinthe des Anciens, des raids de boss destinés aux guildes, des missions scénarisées), mais aussi des Guerres de conquêtes (des sièges de guildes) et du PvP. Par ailleurs, comme dans la version PC, le MMO mobile intègre des activités plus sociales comme de la récolte de ressources, la récolte de minerais, l'exploitation du bois et la pêche, mais aussi une nouvelle fonctionnalité, les domaines. Concrètement, le joueur pourra prendre possession d'un domaine et y faire travailler des PNJ, qui pourront exécuter diverses tâches automatisées (le développeur évoque la possibilité de décorer une zone ou d'apporter des cadeaux à d'autres joueurs, etc.).
Le commerce, plutôt important dans Black Desert, devrait néanmoins connaitre des modifications significatives (notamment parce que les hôtels de ventes et la vente d'objets en argent réel sur plateformes mobiles sont très réglementés en Corée) : le système devrait n'être déployé qu'après la sortie et prendre une forme purement ludique (à base d'escorte de caravanes marchandes, par exemple).

bdm-siege3.jpg

Sans surprise, le gameplay est adapté à la plateforme : un mode « auto » est d'ores et déjà prévu dans la version coréenne (qui pourrait néanmoins être supprimé dans la version occidentale), ainsi qu'un mode « sommeil » permettant de faire fonctionner le jeu en tache de fond (sur le modèle des activités AFK du MMO PC ?). Pour autant, quand le joueur joue vraiment, le développeur revendique des mécaniques plutôt riches : chaque classe dispose de huit slots de compétences, mais comme chaque classe a accès a davantage de compétences, il faudra faire des choix et personnaliser les compétences retenues. De même, la version mobile doit également intégrer un système de compétences d'éveil (ces compétences de haut niveau propres à chaque classe jouable), mais pas forcément à débloquer à haut niveau comme sur PC. Le développeur reste évasif -- et pour cause, en Corée, les compétences d'éveil sont progressivement remplacées par des compétences « absolues », plus puissantes et repensées spécifiquement pour chaque classe. Sur la version mobile, les compétences d'éveil pourrait conduire à débloquer un nouveau personnage plus puissant par exemple.

Pour se faire une idée plus concrète des mécaniques de ce Black Desert Mobile, le jeu doit être lancé en janvier en Corée (jouable sur un Galaxy S5, en attendant des optimisations), puis progressivement dans le reste du monde au cours de l'année 2018 (sur le modèle de la version PC). En terme de modèle économique, le développeur promet que le titre ne sera pas un « autre jeu free-to-play dans lequel les joueurs ne payant pas sont frustrés et ceux qui fréquentent la boutique n'obtiennent rien contre leur argent ». À défaut de précisions, on jugera sur pièce le moment venu.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Black Desert Mobile ?

1 aime, 6 pas.
Note moyenne : (7 évaluations | 0 critique)
3,8 / 10 - Peu intéressant