Des bots dans Black Desert Online : Kakao Games saisit le TGI de Meaux

L'éditeur Kakao Games Europe affirme régulièrement lutter contre la triche dans Black Desert Online. L'éditeur européen vient d'engager des poursuites contre un développeur de bot devant le tribunal de grande instance de Meaux.

Des bots dans Black Desert Online : Kakao Games saisit le TGI de Meaux

On est relativement habitué à voir Blizzard engager des poursuites contre les créateurs de bots évoluant dans ses jeux. Manifestement, Kakao Games Europe, l'exploitant occidental de Black Desert Online, emprunte le même chemin.

Si l'on en croit les indiscrétions circulant sur Reddit, l'éditeur néerlandais vient en effet d'engage des poursuites contre le créateur (manifestement français) d'un bot évoluant dans le MMO d'action devant le Tribunal de Grande Instance de Meaux (dans le grand-est parisien). Pour fonder son action, Kakao s'appuie d'abord sur les dispositions du code pénal réprimant les « atteintes aux systèmes de traitement automatisé de données » (le fait de se connecter indument à un serveur, d'en fausser le fonctionnement ou d'en modifier les données, ce que ferait donc le bot qui a vocation à jouer à la place du joueur) et ensuite sur le préjudice subi du fait de la commercialisation du bot. Outre les commentaires des joueurs sur le forum officiel contribuant à déprécier l'image de l'éditeur, Kakao Games Europe affirme recevoir « environ 350 tickets par semaine » signalant l'utilisation de bots de triche, supposant de déployer des moyens techniques et humains pour assurer une réponse appropriée à ces plaintes (notamment en suspendant les tricheurs).
En conséquence, Kakao Games Europe entend obtenir réparation pour le préjudice subi et réclame 100 000€ de dommages et intérêts, 10 000€ de provision au titre des frais de justice, mais aussi et surtout une ordonnance imposant 1/ l'interdiction de la distribution du bot et 2/ de tout autre programme de triche, 3/ l'obligation à l'auteur du bot d'en communiquer le code sources afin d'en contrecarrer le fonctionnement, et 4/ la communication de tout élément permettant d'identifier les utilisateurs du bot qui en aurait acheté une copie et qui en paie l'abonnement mensuel -- chacune des obligations étant assortie d'une astreinte de 500€ par jour de retard à compter de l'émission de l'ordonnance.

On ignore encore la décision de juges du TGI de Meaux (on sera curieux de connaitre la position des tribunaux français sur le sujet), mais d'ores et déjà, le site sur lequel le bot était commercialisé a fermé ses portes -- même si l'auteur promet des « surprises » prochainement. On retiendra quoiqu'il en soit que Kakao Games Europe entend manifestement se donner les moyens de lutter contre la triche dans son MMO, techniquement mais aussi juridiquement.

Réactions (26)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Black Desert Online ?

190 aiment, 85 pas.
Note moyenne : (292 évaluations | 3 critiques)
6,8 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Black Desert Online
(74 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

182 joliens y jouent, 252 y ont joué.