Quel bilan pour le lancement occidental de Black Desert Online ?

Il y a tout juste un mois, Black Desert était lancé en Occident et aujourd'hui, Daum en dresse un premier bilan en Corée : des résultats meilleurs que prévus (400 000 copies du jeu vendues et des joueurs qui progressent vite), que le studio entend conforter. 

Quel bilan pour le lancement occidental de Black Desert Online ?

Après avoir été lancé en Corée, au Japon, puis en Russie, Black Desert Online sortait très officiellement en Europe et outre-Atlantique il y a tout juste un mois, début mars, chapeauté par le studio Daum Games Europe (la filiale occidentale du groupe coréen Daum, créée spécialement pour lancer le MMO d'action). Black Desert semble pour l'instant plutôt trouver son public et cette semaine, le groupe Daum organisait une conférence à Gangnam (le très chic quartier des affaires de Séoul, en Corée), au cours de laquelle Min Kim, directeur de Daum Games Europe, esquissait notamment un premier bilan du lancement de BDO en Occident, dont ThisIsGame rapporte les bons mots. Et l'analyse coréenne de la sortie occidentale du MMO n'est pas sans intérêt.

Un bouche-à-oreille efficace

Village

On en retient d'abord que le processus de localisation de Black Desert en Occident a été plutôt rapide. Daum Games Europe a en effet été créé en mars 2015 au Pays-Bas (pays choisi pour sa fiscalité qu'on sait particulièrement avantageuse), officiellement dévoilé durant l'été et compte aujourd'hui un peu moins d'une vingtaine de salariés, avant de lancer la première phase d'alpha-test de Black Desert en Occident début novembre 2015, pendant la Paris Games Week 2015. Et cette première phase de test a manifestement été importante. 
Initialement, Black Desert semblait susciter un engouement très mitigé de la part des joueurs. Les premières consultations faisaient état d'environ 60 000 joueurs occidentaux intéressés et prêts à jouer au MMO. Un chiffre relativement peu élevé, mais l'alpha et la Paris Games Week auraient permis à BDO de gagner en notoriété et d'attirer l'attention de davantage de joueurs occidentaux.

Guerrier
Archère

Les phases de tests suivantes (deux sessions de bêta), mais surtout le lancement de l'éditeur de personnages (on se souvient qu'il a été distribué gratuitement aux curieux, permettant de commencer à créer son personnage avant l'ouverture des serveurs) ont ensuite permis de générer un bouche-à-oreille efficace -- on se souvient des concours officiels invitant les joueurs à créer, puis partager leurs personnages, soutenu par les réseaux sociaux et quelques youtubeurs très suivis ayant réalisé des personnages en direct. Un engouement qui pousse le premier cercle de Daum a tirer la conclusion (à tort ou à raison) que le niveau de personnalisation des avatars dans les MMO est un facteur particulièrement important pour les joueurs occidentaux, là où les joueurs coréens s'en soucient moins. 
Le jeu connaitra alors un succès bien supérieur à ce que l'éditeur escomptait : premier signe de l'engouement des joueurs selon Daum, les packs de fondateurs se sont particulièrement bien vendus (peut-être aussi du fait du cafouillage ayant précédé le lancement du jeu, quand certains joueurs achetaient leur copie du jeu pensant à tort pouvoir profiter de l'accès anticipé, avant que Daum Games Europe ne clarifie sa politique). Finalement, Daum revendique aujourd'hui la vente de 400 000 copies de Black Desert à ce jour, pour une moyenne de 120 000 joueurs actifs quotidiennement -- Daum espère passer le cap du million de ventes d'ici la fin de l'année, encouragées par le lancement prochain du jeu en Océanie. Et si l'éditeur coréen ne communique pas de chiffre d'affaires, la presse locale y voit néanmoins un succès commercial grâce à un résultat soutenu à la fois par la vente des boîtes (à 30€ ou 50€ l'unité selon les versions) et par les ventes réalisées dans la boutique du MMO.

Le premier mois d'exploitation et au-delà

On sait néanmoins que le succès d'un MMO ne s'évalue pas au regard de son lancement mais de son exploitation dans le temps, à même ou non de fidéliser durablement les joueurs. Toujours selon Min Kim, les joueurs occidentaux sont férus de difficulté quand les joueurs coréens préféreraient progresser vite (quand bien même on a parfois le sentiment inverse). Raison pour laquelle la courbe d'expérience de BDO a été revue en Occident (durant la bêta) pour ralentir la progression des joueurs.

Valencia
Valencia

Une modification n'ayant pas vraiment eu l'effet escompté car les joueurs occidentaux ont manifestement consommé le contenu de BDO très rapidement et surtout plus vite que ne le prévoyait l'éditeur. Ainsi, la première mise à jour majeure (Mediah) qui devait initialement être déployée sur les serveurs live de BDO « début mai », l'a finalement été il y a tout juste quelques jours. Selon l'éditeur, les mois d'avril et mai sont des « périodes creuses » en Occident en attendant les périodes de vacances d'été et il convenait donc de rassasier les joueurs, pour soutenir l'engouement des débuts, quitte à bousculer le planning initial.
Selon certaines indiscrétions, le studio pourrait déployer de nouvelles classes jouables « très prochainement » (peut-être le Blader et Plum, si l'on se base sur le planning de la version coréenne du MMO). À plus long terme, Min Kim évoque le lancement de la mise à jour Valencia d'ici juin prochain et une nouvelle mise à jour majeure en août, parallèlement à la gamescom 2016 (où Daum Games Europe devrait être présent). Le groupe ne détaille pas spécifiquement le contenu de cette mise à jour estivale, mais Daum présentait aussi quelques-uns de ses projets à venir pour Black Desert : de nouveaux archétypes de jouables et notamment des elfes, ou encore de nouveaux contenus PvE (nous y reviendrons prochainement). 

On le comprend, l'engouement des joueurs occidentaux pour Black Desert a manifestement surpris les équipes de Daum, qui entendent néanmoins pousser leur avantage, entretenir cet intérêt et apparemment s'en donner les moyens (Daum Games Europe recrute et la maison-mère coréenne serait plus spécifiquement à l'écoute des doléances des joueurs occidentaux). On sera sans doute curieux de suivre l'exploitation du jeu dans les semaines et mois à venir, pour évaluer dans quelle mesure Daum parviendra à fidéliser (ou non) les joueurs occidentaux sur les serveurs de BDO. 

Réactions (198)


Que pensez-vous de Black Desert Online ?

187 aiment, 83 pas.
Note moyenne : (286 évaluations | 3 critiques)
6,8 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Black Desert Online
(72 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

184 joliens y jouent, 245 y ont joué.