Le MMORPG « sandbox » Black Desert Online s'exhibe en images et vidéo

Discret depuis 2010, Black Desert Online sort de l'ombre et dévoile son gameplay : un vaste monde ouvert confié (économiquement) aux joueurs, des combats dynamiques et des sièges de citadelles d'envergure.

Le MMORPG « sandbox » Black Desert Online s'exhibe en images et vidéo

En septembre 2010, Dae-Il Kim (vétéran de l'industrie sud-coréenne du MMO à qui l'on doit notamment Reign of Revolution ou Continent of the Ninth) annonçait la création de son propre studio, Pearl Abyss, avec l'ambition de concevoir un moteur de jeu permettant à la fois de porter des combats dynamiques (à l'image de ceux de C9) et des affrontements de très grande envergure opposant moult personnages à l'écran.
Aujourd'hui, son ambition devient un peu plus concrète alors que son premier MMORPG, Black Desert Online, sort de l'ombre (le jeu était initialement annoncé dès 2010 en vue d'une sortie en 2011, il ne se rappelle à notre bon souvenir qu'aujourd'hui dans les colonnes de ThisIsGame).

Black Desert plonge le joueur dans un univers librement inspiré du bassin méditerranéen de la Renaissance. Si la trame du jeu reste relativement sibylline à cette heure (opposant une République corrompue, semblable à celle de l'Italie de la Renaissance, à une faction rebelle), le jeu revendique surtout un gameplay riche.

20120907140704_4582.jpg
20120907140726_8491.jpg

Le système de combats se veut dynamique (à base d'esquives et de parades, d'assaut à bloquer et de renversements) sur le modèle des MMO d'action. Il mise tout autant sur les batailles d'envergure et les sièges de forteresses : selon le développeur, les joueurs devront contrôler de l'artillerie pour faire tomber les portes et défenses des citadelles avant de donner l'assaut. Et de préciser que « la stratégie et l'effet de surprise pourront être déterminant pour transformer un échec en victoire » (les joueurs pourront ainsi se retrouver en amont des batailles pour définir leurs stratégies et déploiements de troupes, carte à l'appui).
Par ailleurs, qui dit « MMO sandbox » dit « gestion commerciale ». Les cités de Black Desert Online (ponctuant le monde ouvert du jeu) compteront de nombreux commerces, ateliers de productions et autres fermes. Les ressources sont confiées aux joueurs, tout comme les échanges économiques répondant aux lois de l'offre et de la demande. Chaque contrée pourra par ailleurs avoir ses spécialités et ainsi exporter ses produits locaux (à bon prix) vers les régions voisines.

On est évidemment curieux de tester ces mécaniques, d'ici le second semestre 2013 d'après le studio Pearl Abyss, d'abord en Corée du Sud et rapidement ensuite au Japon. Le développeur indique par ailleurs d'ores et déjà espérer exporter Black Desert Online aussi en Occident, « en fonction du succès du jeu ».

20120907140741_1504.jpg
20120907140742_1663.jpg

Réactions (467)


Que pensez-vous de Black Desert Online ?

189 aiment, 83 pas.
Note moyenne : (289 évaluations | 3 critiques)
6,9 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Black Desert Online
(73 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

181 joliens y jouent, 250 y ont joué.