Black Desert change d'exploitant en Russie et les joueurs locaux risquent de perdre leur personnage

En Russie, les droits d'exploitation de Black Desert détenus par GameNet sont arrivés à échéance et repris par le développeur Pearl Abyss. Faute d'accords financiers sur ce transfert, GameNet se dit incapable de transférer aussi les personnages des joueurs russes.

Les MMO (et de plus en plus de jeux en ligne) ont cette spécificité qu'ils reposent à la fois sur un client de jeu et des serveurs, impliquant que les joueurs sont dépendants de l'exploitant du jeu. Et manifestement, cette dépendance peut devenir un enjeu commercial entre exploitant.
Depuis maintenant trois ans, Black Desert (développé par le groupe coréen Pearl Abyss) est exploitée par l'éditeur russe GameNet. Les droits d'exploitation du MMO d'action arrivaient néanmoins à échéance le mois dernier et si GameNet souhaitait manifestement un renouvellement du contrat, le studio Pearl Abyss en a décidé autrement et entend maintenant assurer lui-même l'exploitation de la version russe du MMO -- on sait Black Desert très populaire en Russie et l'exploitation du MMO d'action doit y être particulièrement rentable.
Les transferts de droits d'exploitation sont courants dans l'industrie du MMO, mais les deux studios peinent manifestement à s'accorder, notamment sur le transfert des bases de données de joueurs et de personnages.

Black Desert change d'exploitant en Russie et les joueurs locaux risquent de perdre leur personnage

Contractuellement, GameNet devait manifestement transférer ces bases de données : d'une part le listing des comptes (les données commerciales des joueurs) et d'autres part, les personnages avec leur progression depuis trois ans, mais aussi leurs achats dans la boutique. Et parallèlement, la traduction russe de Black Desert réalisée par GameNet doit aussi pouvoir faire l'objet d'une transaction spécifique (Pearl Abyss devait pouvoir racheter la traduction réalisée par GameNet).
Manifestement, au regard des échanges publics entre les deux studios, pour compenser la perte d'exploitation de Black Desert, GameNet ambitionne de vendre à Pearl Abyss sa traduction du MMO à un tarif très élevé. Un tarif apparemment trop élevé au goût du développeur coréen qui a donc décliné la proposition de GameNet et s'attèle à sa propre traduction du jeu. Évidemment, le studio russe se sent floué et renâcle donc à transférer les bases de joueurs et de personnages : contractuellement, le studio russe est tenu de procéder à ce transfert, mais argue qu'au regard de la législation russe (notamment sur les données personnelles), il convient d'obtenir préalablement l'autorisation des joueurs concernés. Un processus long (d'autant plus que le studio a manifestement bloqué les accès de Pearl Abyss aux serveurs russes depuis août dernier) et pour le mener à bien, GameNet réclame une reconduction de son contrat d'exploitation, le temps de transférer comptes et personnages proprement. Une reconduction de contrat que Pearl Abyss refuse, considérant être dans son bon droit.

Chacun choisira son camp, mais on retiendra qu'ici, les personnages des joueurs russes font manifestement office de monnaie d'échange : si Pearl Abyss est prêt à acheter la traduction russe de GameNet à bon prix, le transfert des personnages pourrait être facilité ; à défaut, dans une lettre ouverte aux joueurs russes, Pearl Abyss souligne ses craintes de voir la base de données russe de BDO de ces trois dernières années purement et simplement effacée -- et Pearl Abyss invite au passage les joueurs russes à prendre contact avec GameNet pour obtenir un éventuel (et très hypothétique) remboursement des dépenses effectuées dans le MMO.
En attendant une éventuelle clarification du différend qui oppose les deux studios, les joueurs russes n'ont donc accès ni au jeu, ni à leur personnage -- mais se souviendront peut-être des priorités de Pearl Abyss et de GameNet aujourd'hui quand ils choisiront le prochain MMO où ils s'installeront « durablement ».

Réactions (34)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Black Desert Online ?

200 aiment, 89 pas.
Note moyenne : (306 évaluations | 3 critiques)
6,5 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de Black Desert Online
(76 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

193 joliens y jouent, 280 y ont joué.