Vers une fusion des serveurs coréens de Black Desert Online

Après plusieurs mois de bêta ouverte, Black Desert Online doit être officiellement lancé en Corée le 14 juillet prochain. D'ici là, les serveurs du MMO seront fusionnés en un unique mega serveur -- mais pas sans casse pour les joueurs assidus.

Vers une fusion des serveurs coréens de Black Desert Online

Après de long mois de tests et déjà jouable en bêta ouverte depuis fin 2014 dans sa version originale, Black Desert Online doit être officiellement lancé en version commerciale en Corée du Sud le 14 juillet prochain. Comme pour préparer cette nouvelle phase dans l'exploitation du jeu, le développeur Pearl Abyss entend procéder à une fusion des serveurs de jeu coréens en deux phases. Au cours des prochains jours, les joueurs des neuf serveurs disponibles à ce jour en Corée seront progressivement réunis sur un unique « mega serveur » et le processus débutera demain 7 juillet pour s'achever le 14 juillet prochain avec le lancement du jeu.

11.jpg

Comme toujours, ce type d'évolution ne va pas sans mal : certaines données de comptes sont conservées, d'autres seront perdues dans l'opération et les joueurs devront parfois faire des choix. À titre d'exemple, aucun personnage ne sera détruit dans l'immédiat mais les joueurs ayant plusieurs personnages sur plusieurs serveurs pourraient excéder la capacité maximum de douze personnages du nouveau serveur et ne pourront donc plus accéder aux personnages surnuméraires, ni en créer de nouveau à moins d'en supprimer parmi les douze premiers jusqu'à repasser sous la limite -- et les joueurs auront ensuite 90 jours pour définir leur douze premiers personnages avant que les autres ne soient définitivement supprimés. Idem pour la capacité de stockage des objets, que ce soit dans le cadre des écuries ou des entrepôts. Et pour compenser le désagrément de cette fusion, Pearl Abyss promet déjà des compensations à l'ensemble des joueurs du MMO d'action.

Mediah 4
4.jpg

Et la démarche interroge forcément aussi sur la santé du jeu en Corée. Selon le développeur et son éditeur Daum, la fusion a vocation « à améliorer l'expérience de jeu » en réunissant tous les joueurs sur un même serveur. On sait néanmoins aussi que Black Desert suscitait un engouement fort au lancement de sa bêta ouverte, mais que cet engouement s'est progressivement érodé au fil des mois, faisant plonger le jeu dans les tréfonds des classements des titres les plus populaire en Corée (qu'on explique notamment par les changements de forme de BDO au fil des tests, initialement présenté comme un véritable MMO ouvert reposant sur l'interaction des joueurs, pour finalement s'appuyer sur un gameplay plus immédiat et axé sur l'action... et les mises à jour très fréquentes de la boutique).
Selon l'exploitant, le lancement de Black Desert Online doit marquer une nouvelle étape dans l'exploitation du jeu, en faisant notamment évoluer les champs de batailles PvP du jeu ou en ouvrant les portes de nouvelles contrées à explorer. Suffisamment pour trouver un nouveau souffle permettant de reconquérir les joueurs coréens en attendant les versions japonaise, russe, voire occidentale du MMO ?

Réactions (99)


Que pensez-vous de Black Desert Online ?

186 aiment, 83 pas.
Note moyenne : (285 évaluations | 3 critiques)
6,6 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Black Desert Online
(71 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

182 joliens y jouent, 241 y ont joué.